Vous êtes : Accueil » Patrimoine architectural » Styles et époques » La maison d'esprit victorien

La maison d'esprit victorien
1875-1910

    

Principales caractéristiques :

  • Bien dégagée du sol (présence d'un sous-sol ou d'une cave)
  • Généralement constituée de plus d'un corps (tourelles, cuisine d'été, annexes)
  • Murs généralement de bois recouverts de planche à clin, parfois de pierre ou de brique
  • Toit à deux versants à pente moyenne ou toit mansardé à deux ou à quatre versants
  • Comble habité et lucarnes
  • Ouvertures organisées de façon symétrique sur les différents corps de la maison
  • Fenêtres à deux battants assez courantes (les carreaux peuvent différer formellement de ceux de la fenêtre habituelle à six carreaux)
  • Galeries, la plupart du temps couvertes (parfois sur plus d'une face de la maison et des différents corps)
  • Ornementation généralement complexe sur toutes les composantes de la maison (galeries, balcons, gables, lucarnes). Différents styles parfois amalgamés dans cette ornementation (Second Empire, néo-Queen-Anne, néo-gothique, etc.)

Pour en savoir plus...

La période victorienne (sous le règnes de la reine Victoria 1837-1901) est une époque de romantisme au plan architectural. On redécouvre à ce moment les styles « historiques » européens et orientaux et on amalgame toutes sortes d'influences pour créer édifices, mobilier et objets décoratifs.

Dans des villages comme Deschambault et Grondines, des emprunts sont faits à des styles dits romantiques tels le néo-Queen Anne et le néo-gothique, puis amalgamés à des éléments du Second Empire pour créer des demeures qui marquent de façon notable le paysage. Les éléments architecturaux les plus significatifs de ce courant sont les tourelles, les fenêtres en baie (bow-windows), les galeries complexes et les balcons qui sont généralement ornés de façon élégante et soignée. Sous tous ces éléments décoratifs, on reconnaît par contre souvent les volumes de la maison québécoise ou de la maison à toit mansardé.

Les principaux éléments architecturaux associés à la maison d'esprit victorien

Tourelle

La tourelle est une petite tour qui est apposée au corps principal de la maison et qui comporte une toiture indépendante de celle de la maison. Elle est érigée sur une fondation; elle comporte plus d'un étage et peut comprendre, selon ses dimensions, un portique au rez-de-chaussée, un balcon ouvert à l'étage, une petite pièce ouverte sur une pièce de la maison, voire même une ou deux pièces supplémentaires.

Gâble

    

Le gâble s'apparente à la lucarne au sens où il est constitué d'un pignon perpendiculaire à un des versants du toit, qui interrompt cependant la corniche du toit. Il peut être de dimensions très variables, formant parfois un portique ou un petit espace ouvert sur une pièce de la maison. Il est surmonté d'un fronton triangulaire qui peut comporter une fenêtre ou être ornementé de pièces de bois ouvragées. On le retrouve dans certaines maisons d'esprit victorien mais aussi dans certaines maisons d'influence américaine.

Console

    

La console est un ouvrage saillant du mur, souvent ancré à même la structure de celui-ci, destiné à porter, à soutenir un objet ou un élément de construction ( la console d'un balcon par exemple). Dans la maison d'esprit victorien, elle est généralement constituée de bois mais elle peut aussi être constituée de pierre ou de brique. Aujourd'hui, on utilise généralement le métal pour réaliser de telles structures.

Corbeau

Les corbeaux peuvent être faits de bois, de fer, de fonte ou de pierre. De forme généralement triangulaire, ils servent habituellement à soutenir une corniche ou un larmier. Les corbeaux sont souvent utilisés à des fins décoratives, ils sont d'ailleurs souvent ouvragés.

Corniche

La corniche est une moulure, plus souvent un ensemble de moulures, qu'on installe au haut du mur, juste sous l'avant-toit, au-dessus des fenêtres et des portes, sous les plafonds ou au haut des armoires. Dans la maison d'inspiration victorienne, les différentes corniches sont souvent très élaborées et parfois ornées de corbeaux.

Fronton

Le fronton est un ornement, le plus souvent triangulaire mais parfois courbe qui est placé au-dessus d'une porte, d'une fenêtre, d'une lucarne ou d'un gâble. Le fronton est aussi utilisé dans la décoration des meubles anciens dont certains meubles de l'époque victorienne.

Pilastre

  

Les pilastres sont des colonnes ou des demi-colonnes qui sont intégrée aux murs, souvent sur les coins de la maison – on les appelle alors pilastres corniers. Elles ont généralement les mêmes proportions et les mêmes ornements que les colonnes des galeries ou des balcons.