Vous êtes ici : Accueil » Nouvelles » Une nouvelle oeuvre d'art à Deschambault

Une nouvelle oeuvre d'art à Deschambault

Apparition

La paroisse de Deschambault a célébré ses 300 ans en 2013. Afin de laisser une trace significative de cet événement, les membres du comité organisateur des fêtes, les élus municipaux et les administrateurs de la fabrique Saint-Joseph ont retenu le projet que leur a soumis l’artiste grondinois Éric Lapointe : le remplacement des anges du sculpteur Louis Jobin (1845-1928) jadis posés sur les pilastres du portail du cimetière. Ces derniers ont accompagné les paroissiens de Deschambault pendant une centaine d’années, jusqu’au moment où on a dû les entrer dans l’église pour les protéger des intempéries.

Les anges sont des entités spirituelles à qui on attribue le rôle de messagers divins assurant des liens entre le ciel et la terre. Ce sont aussi des créatures insaisissables, issues de l’imaginaire collectif chrétien. Les deux sculptures en aluminium, des compositions abstraites créées par l’assemblage de formes aériennes et effilées, réservent une surprise aux personnes qui se prêtent au jeu de l’anamorphose. En effet, en se plaçant précisément à l’endroit identifié au sol par une étoile, elles verront apparaître deux anges sur les pilastres du portail.

En évoquant les œuvres disparues du paysage, le sculpteur Éric Lapointe rend non seulement hommage à l’artiste Jobin, il renouvelle aussi la fonction de repère collectif de l’îlot paroissial, particulièrement en ce qui a trait au cimetière où reposent nos ancêtres et nos prédécesseurs.

 

Toutes les nouvelles